Accueil LIFESTYLE L’avenir n’existe qu’au présent
L’avenir n’existe qu’au présent

L’avenir n’existe qu’au présent

9 novembre 2017

Hey, ça faisait un bail ! A chacune de mes rares apparitions sur ce blog, je m’accroche à l’espoir de réussir, un jour, à m’y consacrer réellement. Et comme l’espoir fait vivre, j’y crois encore. Alors je ne ferme pas cet espace de communication. Au contraire, je lui imagine tant bien que mal un avenir. Malgré son modeste passé et son présent incertain. Bref, que s’est-il passé depuis le 7 novembre 2016, date du dernier article publié ?

Previously, behind this blog

  • Un déménagement
    Il y a tout juste un an, nous avons quitté Paris pour vivre à Angers. Peut-être la plus sage décision de ma vie d’adulte (je vous en reparlerai… si je repasse par là 😉 ).
  • Un accouchement
    Un mois pile après ce déménagement (qui a donc eu lieu à mes 8 mois de grossesse), direction la maternité. Tu le sens le petit moment de stress où tout te tombe dessus en même temps ?
  • L’arrivée de Gary, notre Baby Boy
    Et le début de la vie à 4. J’évite d’exposer mes enfants sur les réseaux sociaux, mais regardez comme il est tellement, MAIS TELLEMENT craquant avec sa bouille de bébé Evian →  !
  • L’adaptation à la vie « provinciale »
    Pas gagné d’avance pour le stéréotype de Parisienne que je suis / j’étais ! Vous ai-je mentionné que je ne connaissais pas DU TOUT Angers avant de nous y installer ?
  • La gestion émotionnelle de notre fille Lily-Rose
    Petite miss perdue entre le déménagement, la naissance du mini frère et, dans la foulée, l’entrée à l’école. Mais depuis, tout va pour le mieux.
  • La découverte d’un cheveu blanc dans ma tignasse.
    Me laissant présager que s’il y en a un, il y en a forcément deux, trois… #langoissedutempsquipasse
  • Des hormones en délire (vis ma vie de femme)
    Conséquence d’un trouble hormonal apparu après la naissance de notre fille, avec lequel je dois apprendre à cohabiter. Deux ans, déjà, que j’essaie de dompter cette saloperie assez invalidante.
  • La gestion émotionnelle de ma petite personne.
    Rapport aux 7 événements précédents.
  • Et, le meilleur pour la fin
    Un nouveau nom et un petit lifting pour le blog : Into The Green cède sa place à « Mange, Green, Aime ».

Je suis plutôt fière du chemin parcouru. Nous avions fait le pari d’une vie plus simple, plus slow, plus green. C’est assez réussi. Entre temps, nous n’avons pas chômé : nouvelle vie, nouvelle ville, nouvelle maison, le congé mat’, l’entrée à l’école de Lily-Rose, les mois de galères pour trouver le nounou de Gary, la vie sociale à recréer (hashtag #tuveuxbienêtremonami), les médecins à (re)trouver, les kilos à perdre, le sport à reprendre, le travail à reprendre, la paperasse à n’en plus finir. Et puis, la vie à 4. Et puis, la vie à 2. Et puis, la vie de maman, la vie de papa, ma vie de femme, sa vie d’homme. Tout cela, relativement seuls et loin de nos familles et amis.

Certains gestes sont dorénavant bien ancrés dans notre quotidien (les produits ménagers ultra naturels et home-made, pour ne citer qu’eux), nos choix de consommation sont toujours plus sobres : on ne met plus les pieds au supermarché, sauf situation désespérée ; on kiffe les samedis matins au marché bio d’Angers, etc. On essuie aussi quelques « fails », il faut bien l’avouer. J’ai été sacrément moins regardante sur le zéro déchet (bouhhh) ; je m’étais aussi jurée de passer aux couches lavables pour baby numéro deux et, comment dire… Et bien y’a rien à dire, c’est toujours pas fait !

L’avenir n’existe qu’au présent

Enfin, il y a ma to-do list à rallonge. Toutes ces choses laissées en stand-by ces deux dernières années, entre projets pro et vie perso : adhérer au convivium local du Mouvement Slow Food, sensibiliser l’école de ma fille au zéro déchet, (re)développer mon activité de free lance, passer plus de temps au jardin, pratiquer (encore plus) régulièrement le yoga, etc. Et bien sûr : enrichir ce blog qui le mérite tant. Bon marathon de fin d’année à tous. Cheers !

6 commentaires
1

Vous aimerez aussi

6 commentaires

Vanessa 9 novembre 2017 - 21 h 35 min

Bon redémarrage, on ne demande qu’à voir la suite…!

Répondre
Laure Lessert 11 novembre 2017 - 7 h 51 min

Merci Vanessa !

Répondre
Angélique 10 novembre 2017 - 9 h 49 min

Ca fait plaisir de te lire. Que d’aventures en si peu de temps.
Bon retour sur la blogosphère SuperWoman !
Bises et à très vite !

Répondre
Laure Lessert 11 novembre 2017 - 7 h 50 min

Merci de tes encouragements Angélique !! (Mais loin, loin d’être une superwoman 😉 ) ; A très vite !

Répondre
Chevallier-Béquin Lorraine 13 novembre 2017 - 19 h 05 min

Un nouveau titre pour un nouveau départ, l’idée me plaît ! Une petite énumération à méditer ! C’est de bon augure ! Bon retour et à très vite !

Répondre
Laure Lessert 14 novembre 2017 - 12 h 50 min

Merci Lorraine, je t’embrasse !

Répondre

Laisser un Commentaire

9bdffb0ca010118d019573d6f9fc652a&&&&&&