Accueil SLOW FOOD Délicieusement green – L’interview
Délicieusement green – L’interview

Délicieusement green – L’interview

18 juin 2015

Prenez une jeune et jolie femme, talentueuse, sympa et naturelle.
Une envie de cuisine bio, healthy, sans gluten, naturelle, de saison ET gourmande [oui mon petit, tout ça d’un coup].
D’excellents principes de naturopathie et de santé au naturel.
Une liste très complète d’ingrédients sains et naturels pour remplir vos placards
De belles photos… Mon Dieu, ces photos !

Et vous obtenez ce livre : Délicieusement Green*, de Angèle Ferreux-Maegh, aux Editions Marabout.
[Au fait, je vous ai mentionné l’importance du côté naturel dans le process ? 😉 ]

delicieusement-green-livre-into-the-green

Délicieusement Green, c’est 90 recettes (on ne risque pas d’être à court d’idées), dont 61 sans produits d’origine animale, 77 sans lactose et 29 recettes toutes crues. Les omnivores ne sont pas laissés pour compte, avec plusieurs plats à base de poisson et de poulet.

Quant aux fameuses photos, elles ont toutes été prises par Emilie Guelpa. Je vous conseille de vous ruer sur son compte Instagram pour la suivre, car c’est toujours bien agréable de voir ses clichés.

J’ai eu l’occasion de rencontrer Angèle lors de la sortie de Délicieusement Green. Et après avoir goûté ses plats et desserts, j’étais à deux doigts de lui demander de m’adopter !

Ou au moins de m’héberger dans son échoppe parisienne, baptisée La Guinguette d’Angèle**.

Bien avant Délicieusement Green, c’est là qu’Angèle a installé son service de ”traiteur bio – détox – sans gluten”. Et depuis peu, un mini-comptoir de vente permet de faire le plein de plats à emporter.

Hyper-active donc, la Lady ! Et malgré tout, elle a pris le temps de répondre à mes 10 questions et me confier ses adresses et produits préférés. Et même quelques petites astuces !

Delicieusement-Green-2

Delicieusement-Green-1

L’interview Délicieusement Green

delicieusement-green-angele

Tes adresses favorites pour tes achats food ?

I A Paris, je recommande vivement les vrais marchés bio, les Amap et les petites boutiques bio indépendantes qu’il faut soutenir. J’aime aussi la chaine des Nouveaux Robinson, qui a une belle éthique.
Si vous avez la chance de vivre « Into The Green » [héhé, merci pour le clin d’oeil Angèle] : allez au marché ! C’est une vraie aubaine pour trouver des produits frais, de saison et de grande qualité.
Je conseille toujours de ne pas hésiter à entrer dans les fermes, à rencontrer les petits producteurs, à faire des petits détours. C’est grâce à ce type d’élans de curiosité que j’ai fait mes plus belles rencontres humaines et gustatives. 😉
Pour les parisiens, le CERVIA regroupe les producteurs franciliens (pas toujours bio). Bon à savoir.
Sur internet, je suis fan de Kokopelli pour acheter mes graines et en offrir. En plus d’avoir des variétés incroyables comme le kale dinosaure et le maïs violet, c’est un organisme extrêmement éthique qu’il est important d’aider.

Tes marques favorites ?

I De manière générale, je suis plus intéressée par les labels : Demeter ou Eko pour l’alimentation, huiles essentielles, etc. et Gots pour les vêtements (pour ne citer qu’eux). Là, je fonce ! Les marques m’attirent moins (je ne consomme aucun produit dont j’ai vu la pub).
Mais il y a certaines marques dont j’apprécie l’éthique bien sûr, comme Dr. Hauschka côté cosmétiques et Le Gattilier pour les huiles essentielles.

Tes produits favoris ?

I En cuisine, j’utilise beaucoup les huiles crues Emile Noël. En particulier celle de sésame, cameline et germe de blé. Attention ces huiles sont vivantes ! Elles peuvent rancir, contrairement aux huiles mortes industrielles. C’est pour éviter l’oxydation que la bouteille est en verre opaque et l’idéal est de les mettre au frigidaire pour les préserver.
Pour la purée d’amande, les graines de chanvres, etc. je vais sur le site Keimling.
​J’aime beaucoup le miel de L’arbre aux Abeilles. Vous pouvez allez faire un stage chez Yves Eli Laurent ​pour apprendre à faire une ruche dans un tronc d’arbre. Son miel d’abeille noire est fort, crémeux et d’une profondeur de goût incroyable.
J’utilise beaucoup les produits de la ruche en générale. Dans Délicieusement Green, il y a d’ailleurs une recette de ”gâteau des abeilles” et un ”sorbet de la ruche”.
Je mets aussi du pollen frais sur mes acai bowl, de la propolis en hiver dans les jus frais (anti-infectieux et antibio naturel) et je prends de la gelée royale en cure.
J’ai une passion pour le ”miel en rayon” (ou brèche) : des morceaux de miel avec les alvéoles de cire que j’adore mastiquer. C’est un peu le meilleur chewing-gum au monde pour moi !
Une astuce si vous avez des enfants :  amusez-vous à les récupérer pour faire une bougie à la vrai cire (hummmm ça sent bon).
J’en vends (dans ma petite boutique**) que j’ai ramené d’un voyage au Maroc. J’y ai rencontré un paysan qui récolte des rayons de miel sauvage dans les champs d’argan et de nopal. La qualité est incroyable.

Où trouves-tu des fleurs comestibles ?

I Je les cultive ! Toujours avec les graines de chez Kokopelli. Ça pousse bien et ça ne coûte pas cher. A Paris, on en trouve sinon au Monoprix et au Bon Marché.

Tes critères de choix pour la viande et le poisson ?

I Critère numéro 1 pour la viande : connaitre la provenance et la façon dont ils sont élevés. Hors de question de consommer ou d’acheter un animal qui n’a pas vu la lumière, qui a été stressé et malheureux (bio ou pas) !​ Je ne soutiendrai jamais un système irrespectueux de la vie. Pour le poisson, je n’en prends que du sauvage. Evidemment c’est bien plus cher, mais en consommer que quelque fois par semaine est largement suffisant. Les Amap restent la meilleure alternative pour trouver des produits de qualité à bon prix.

Les produits dont tu ne pourrais pas te passer en cuisine ?

I Le tamari, que j’utilise dans les sauces avec des huiles, du citron ou du tahiné.
I L’huile de coco, un des seul corps gras que je peux chauffer. Elle se marie extrêmement bien avec les légumes verts (fondue de poireaux à l’huile de coco hum).
I Les oléagineux, pignons, noisettes, cajou, macadamia, noix du Brésil… J’en mets partout et je les adore !

Les ustensiles dont tu ne pourrais pas te passer ?

I La Maryse (qu’on appelle dans ma cuisine Marie-Louise ou Marie-Christine), une spatule qui nous permet de ne rien perdre des préparations de gâteaux, sauces etc.

I Mon Vitaliseur de Marion, qui me permet de cuire tous mes légumes à vapeur douce, de faire par exemple des poissons en papillotes d’algues ou de créer moi-même mes galettes de riz rouge (pour ​faire des rouleaux de printemps par exemple).
Dès que j’ai du temps, je vais aussi lire les infos très constructives de Marion sur son site.

I Le déshydrateur ”excalibure”, qui me permet de faire des chips de légumes à tomber. Mais il me semble trop grand pour les particuliers.

C’est quoi « être green » pour toi ?

I C’est être conscient de notre lien à la nature, ​c’est respecter son corps en lui offrant des aliments qui respecte la terre. Et c’est respecter la nature, en triant ses déchets et en ne consommant pas de produits industriels par exemple.

Quels sont tes 3 principaux gestes green ?

I Respirer profondément.
I Manger sain (des légumes crus, cuits lacto-fermentés tous les jours, des antioxydants, des super-aliments).
I Mettre de la conscience dans tout mes actes (quand je cuisine, quand je suis avec quelqu’un, quand je choisis mes vêtements…)​.

Le geste pas green dont tu ne pourrais pas te passer ?

I       L’avion… je sais à quel point ça pollue, mais je suis une dingue de voyage. Un peu difficile d’y renoncer !

Cheers !

* Livre Délicieusement Green – Editions Marabout​
**La Guinguette d’Angèle – Traiteur & Comptoir Détox​
34, rue Coquillière – 75001 Paris

6 commentaires
0

Vous aimerez aussi

6 commentaires

Vanessa 18 juin 2015 - 5 h 13 min

Humm, ca donne envie d’aller faire un tour a Panam tout ca. Merci

Répondre
Angele 18 juin 2015 - 19 h 16 min

Merci infiniment pour ce chouette article :)))) ter selle soirée

Répondre
Angele 18 juin 2015 - 19 h 19 min

Je t’adopte et t’heberge quand tu veux!!

Répondre
Laure Lessert 19 juin 2015 - 13 h 00 min

Hahaha, merci Angèle !!!! Et merci pour ton commentaire sur l’article 😉 Je passe grignoter une de tes recettes au Comptoir dès que je suis dans le coin ! A très vite 🙂

Répondre
Tifn 8 août 2015 - 16 h 50 min

Bonjour, j’aimerais un conseil sur l’achat de livre. J’hésite entre Délicieusement green ou Green glam et gourmande. J’ai l’impression qu’acheter les deux ferais un peu doublon. Qu’en pense-tu ? Merci !

Répondre
Laure Lessert 17 août 2015 - 7 h 38 min

Hello, hello !
Tu me poses une colle là ! 😉
Difficile à dire car pour moi, les 2 se complètent car ils abordent les choses un peu différemment. Je me sers donc autant de l’un que de l’autre.
Par le biais des saisons pour Rebecca et façon « salé, « sucré » et « boissons » pour Angèle. A voir ce que tu préfères ?

Angèle met beaucoup de soin à expliquer les ingrédients eux-mêmes et il y a qqs recettes avec viande et poisson (bon à savoir si tu n’en mange pas du tout).
Il y a plus de recettes dans le livre de Rebecca (idem, à voir si c’est important pour toi), mais je trouve que les recettes d’Angèle ont un côté plus « frais ».

Personnellement, Green – Glam & Gourmande a été le livre qui m’a aidé à sauter le pas vers la cuisine, qui m’a un peu ouvert les portes. Je le trouve donc sympa pour démarrer.

As-tu feuilleté les 2 déjà ?

Répondre

Laisser un Commentaire

4ab05689333b6ccf161ee7202e4775b0GGGGGGGGGGGGGGG